Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manou, Lee et Christelle

Le Ghana

christelle lee

DSCN6504

 

DSCN6546

 

DSCN6518Le Ghana nous a charmé avec son climat tropical, c'est le premier pays anglophone que nous traversons: on a révisé notre anglais. On s'est senti bien ici, nous avons aimé la jungle même si il est difficile de s'y engouffrer, on s'est baladé  dans  ses environs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6680

On  a bivouaqué    à ses cotés, le pied de s'endormir avec tous ces bruits d'animaux.

 

DSCN6581

 

DSCN6814

Toujours cette brume qui nous quittait seulement en milieu de matinée.

 

DSCN6573

En flânant, on a découvert certaines de leurs cultures , l'ananas

 

DSCN6561

 

DSCN6563ici le cacaoyer (l'arbre à chocolat!) et son fruit la cabosse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6567et ses graines qui sont les fèves de cacao à partir desquelles on fait du beurre de cacao, (ici le fruit donc les graines ne sont pas encore mures)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6572voici un palmier à huile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6582et ses fruits, ici un régime de noix de palme avec lequel il font biensur la fameuse huile de palme qui a la même couleuret qui n'est pas réputée sur le plan nutritif, peut être parce que cet arbre produit 12 mois sur 12  et deux fois par mois?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une station essence typique de la brousse,ils comptent encore en gallon

DSCN6586

 

Alors ce que nous avons apprécié c'est la mer, les côtes sont magnifiques avec la vie des pêcheurs...

 

DSCN6613

 

 

DSCN6591

 

 

DSCN6687

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a trouvé des lieux pour pique niquer sympathique
 DSCN6791

 

pour se reposer (on utilise le tissus offert par bobo la mauritanienne comme hamac)

 

DSCN6776

et pour dormir

 

DSCN6782

 

On s'est vraiment régalé à explorer les villages côtiers.

DSCN6627

 

DSCN6639

Lee a aidé les pécheurs  à  plusieurs reprises, notamment pour tirer les filets installé  à  plus de deux kilomètres de la plage: 20 gaillards de chaque coté, et  à  main nues ils ramènent le poisson dans les filets, ils ont mis plus d'une heure trente, un travail titanesque, ils chantent pour se motiver. Mais comme le plus souvent on a pas de photos de ces moments car on a pas osé  sortir l'appareil photo. En fait en 5 mois de voyage on a fait autant de photo que lors de notre premier mois de voyage en turquie. Nous avons perdu le réflexe et on ne se sen pas à l'aise pour le sortir...

DSCN6786Ici un pêcheur qui répare les barques immenses qui sont creusées dans un seul bloc de tronc d'arbre. Dans un premier temps il met des crochets d'acier pour maintenir le bois,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6788puis après une couche de résine, il colmate le trou avec un mélange de sable et de résine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6804

On a profité pour manger des produits de la mer,

 

 

DSCN6784

 

notamment les seiches, moi j'en salive encore...

DSCN6664

 

On en a profité  pour se baigner, ici il fait 30 degré en moyenne, et l'eau est chaude, bien plus que la méditerranée en plein été!

 

Ici des piments sur le sol, ils mangent  plus épicés que leurs voisins

DSCN6803

 

et là l'image typique, les habits qui sèchent à même le sol.

 

DSCN6806
Ce qui est plaisant c'est qu'au Ghana, il s'occupent  un peu plus des ordures, ici les employés au petit matin qui nous ont réveillé, alors  on s'est permis de prendre une photo à la sauvette de la fenêtre de la tente de toit.

DSCN6757

 

Bon on a quand même vu que les eaux usées sont jetées directement à la mer, c'est comme à perpignan mais chez nous elles sont quand même traitées  avant, là c'est du direct live, et ça sent pas bon.  


Elle, elle n'avait d'yeux que pour Lee

DSCN6855


Un grand moment que je veux vous faire partager , je me réveille au petit matin, le soleil n'est pas encore là, mais j'y voi assez clair pour m'orienter, je me dirige vers la plage qui est le lieux des toilette du village ou nous nous sommes arrêtés pour la nuit. Je vois des personnes qui font les alle retour, une femme me demande pourquoi je vais par là je lui répond en anglais que je vais au toilette. Elle m'informe que c'est le coin des hommes (donc hier soir j'ai commis un impair!). Elle m'accompagne sur une plage  à  deux minutes de là ou en  effet il y a des filles. Je m'installe donc face à la mer pour me soulager, je profite de cette vue imprenable à l'aube, une fois terminé je me relève et regarde à coté de moi, deux femmes sont accroupies mais dos  a la mer. J'ai vite compris que ça évitait  de montrer leur postérieur aux passants. Mais elle se sont privées  d'un moment très sympathique...
Notre philosophie avec Lee c'est que le bonheur se sont des petits instants de la journée, le réveil, un repas, une rencontre... Que se soit à l'étranger ou en  France le bonheur c'est du quotidien et il faut savoir l'apprécier .

Une piste à perte de vue,

DSCN6849

 

on a souvent  ces pistes, et elle ont amoché la voiture, l'amortisseur droit nous a laché ,

DSCN6851

 

lee a réparé avec les moyens du bord provisoirement
DSCN6854

 

DSCN6810

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons visité le fort de Cape Coast, important lieu de la traite négrière, c'est l'équivalent de Gorée au Sénégal. Ici un petit rappel de l'histoire de France que nous n'avons de souvenir pas abordé dans notre programme d'histoire. Peut être qu'aujourd'hui ce thème  y est développé?
DSCN6625 

"   "Cet édit est basé sur le principe que l'esclave, dépourvu d'existence juridique, est la propriété du maître. Par l’article 44 de ce code, l’esclave noir est déclaré « meuble », c'est-à-dire assimilé à un objet ou une marchandise qui peut être vendue (même aux enchères) ou transmise par héritage." "

Au total, 17 ports français participèrent à plus de 3300 expéditions négrières et Nantes, avec 42% de la traite, fut le principal port négrier français, mais d'autres ports participent à l’armement de navires négriers : La Rochelle, Le Havre, Bordeaux, Saint-Malo, Lorient, Honfleur et même Marseille.

Il est à noter que pas grand chose n'est mis en avant en france dans ces différents ports pour se souvenir de l'histoire.


Le XVIII° siècle : l’apogée de la traite en France

""  Les navires négriers français se rendent d'abord en Afrique pour y charger leur cargaison de « bois d'ébène » " ", qu'ils échangent contre la cargaison de traite : un ensemble de marchandise servant à acheter les esclaves (alcool et tabac, poudre et armes à feu, camelote et pacotilles, étoffes et habits).







L’abrogation de l’esclavage 

DSCN6686

 

 

DSCN6735

 

 

DSCN6831

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN6617

 

DSCN6746

Commentaires

Jasmine 11/01/2011 12:40


Ffff... !!!Que dire de plus, je me régale !
m'ci !


Odile 30/12/2010 14:34


Merci pour ce voyage par procuration. Dans l'attente de vos nouvelles aventures....finissez bien l'année.(peut être pates à la carbonara au programme ?


Eric du forum CCC 29/12/2010 22:56


Merci à vous deux pour ce joli reportage, très interessant et très bien écrit!
En effet en afrique, chaque instant, chaque moment de la vie est souvent comique, cocasse, étonnant par rapport à chez nous.
Joli choix de vie que la votre!

Merci encore et bonne route pour la suite.


regine 29/12/2010 21:44


comme chaque fois que je lis vos posts, je m'évade un peu !! bien qu'en ce moment même je sois en guyane où le dépaysement est total aussi... bonnes fêtes à vous deux !!!!


martine 29/12/2010 13:21


vous me faites rever !