Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manou, Lee et Christelle

La françafrique

christelle lee
 

 

 Arrivés sur le Burkina Faso (pays des hommes intègres) nous avons un très bon contact avec les locaux, et cela nous donnes envie d'y rester. Arrivé à Ouagadougou, c'est Delphine et Laurent des copains de Magalie que nous remercions particulièrement qui nous accueillent très sympathiquement chez eux avec leurs deux enfants, Salomé et Olivier.
En fait on a très vite l'envie de se sédentariser. Lee cherchera et trouvera un emploi de chef mécanien chez Liebher, une boite allemande.

bureauEn voyageant en afrique noire on se rendra vite compte que le blanc a parfois une image difficile qui est le produit de l'histoire. En Afrique à cause de la traite des esclaves et de la colonisation  le blanc a toujours été celui "qui commande, qui exploite, qui décide, qui a l'argent et le pouvoir, qui assiste, qui donne, qui fait la charité"... alors forcement c'est pas très agréable... En se sédentarisant on s'est vite rendu compte que ce n'est pas forcement le passif de l'histoire que l'on se traine mais aussi l'actif. Les postes des expatriés sont le plus souvent des postes de cadres qui sont très bien rémunérés. Alors nous on a rien contre le fait que les gens gagnent de l'argent mais malheureusement pour un poste équivalent un burkinabé sera sous payé. Un exemple flagrant, un des cadre burkinabé de l'entreprise de Lee gagne 150 euros par mois (soit 3 fois le SMIC local), alors que Lee certes a un poste supérieur gagnait 20 fois plus que lui (un magrébin au même poste que Lee gagne 10 fois plus que le burkinabé) dans un pays ou la vie quotidienne ne coute pas cher! Alors ça serait bien que les boites européennes équilibrent un peu plus les salaires et qu'elles ne paient pas son personnel en fonction de la couleur de peau. Parce que soyons clair la différence c est bien la couleur de peau car du personnel qualifié il n'en manque pas tant que ça ici, et si vraiment il en manque il vaut mieux organiser des échanges de savoir faire entre pays pour-qu'il puissent être autonomes.
On n'aborde même pas l'attitude de certains expatriés qui manquent souvent sans sans rendre compte de respect aux locaux. Les différences de revenus ne font qu'accroitre la distance avec les habitants.
.Voici une liste disponible sur ce site internet de tous les pays qui firent partie de l'empire colonial frabçais durant les 500 dernières années, en totalité ou en partie. Ces informations sont extraites du site wikipedia suivant: http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_colonies_fran%C3%A7aises
On vous prévient c'est fastidieux mais c'est intéressant de lire cette liste au moins une fois pour prendre la mesure de l'étendue des colonies françaises. Nous depuis que nous sommes rentrés par le Maroc, on a traversé uniquement à l'exception du Ghana des anciennes colonies, et on vous cache pas que ça se ressent. Notamment par la langue, on trouve très facilement des personnes qui parlent le français, mais est ce que c'est normale 50 ans après leur indépendance parler encore la langue des colons? La mauritanie parlait de retirer la français comme langue officielle de l'administration. Et bien nous on les soutient, nous trouvons tout a fait logique qu'ils mettent en avant leur culture. Certains disent que le français permet de faire du lien entre les ethnies. Nous penssons que les africains savaient communiquer entre eux avant que les français s'installent.
C'est inimaginable tout ces pays qui ont subi l'exploitation de notre pays. Bon mais ça c'est le passé, parlons du présent. Ce que nous avons découvert grâce à notre sédentarisation c'est la françafrique.
Alors c'est quoi, pour être bref, c'est le soutien économique diplomatique et militaires aux dictateurs du continent, soutient pour des coup d'état, détournement de fond, financement illégal de partis politiques, et accès aux multinationales françaises aux ressources naturelles (uranium, pétrole...): la France par ces procédés garde une main mise sur ses anciennes colonies. Certains dirigeants africains en échange de cadeaux, pot de vin et autre acceptent des monopoles dans leur pays de société étrangères. En fait les pays du nord souhaitent exploiter au maximum les nombreuses ressources africaines et n'hésitent pas pour cela à maintenir et soutenir des dictateurs en place qui favorisent à leur avantage les transactions. Un exemple récent qui soutient financièrement  Gbagbo et Ouatarra en Cote d'Ivoire?
Total à une époque avait bien soutenu Gbagbo. Alors pourquoi la communauté internationale est hunanime pour l'élection de Ouatarra? Qu'est ce que cela cache?
 
DSCN6894Brice Hortefeux s'est déplacé récemment au Burkina pour féliciter Blaise Compaoré dictateur (président depuis seulement 23 ans ) qui a été réélu avec 80,15% des voix pour 5 ans, les principaux partis de l'opposition sont boycottés dans ce pays. Il assure ainsi l'amitié indéfectible de la france, mais surtout de ses entreprises implantées (boloré, bouygues, total fina elf...)
Allez visiter le site vraiment très intéressant:    http://www.stop-francafrique.com/
Thomas SankaraOn y apprend que des français aidé par la Cote d'Ivoire et la Lybie assassine Sankara, à l'époque président du Burkina Faso qui prenait des distances avec la France,il était anti impérialiste et tiers mondialiste. Il est toujours très apprécié ici on le surnomme le Che africain.
Tapez sur ce site sur les différents pays africains pour y lire comment la France ou les autres colonies gardent la main mise sur le continent, c'est très instructif.

L-angolagate--un-eclairage-sur-la-Francafrique.jpgLa françafrique c'est en clair le néo colonialisme: c'est autre exemple comment les pays du nord prennent un pouvoir important en accordant ou non des prêts grâce au FMI ou la banque mondiale. En fait les pays africains doivent suivre les directives de ces institutions si ils veulent pouvoir avoir des réductions de dettes, des accords de prêts, mais ces conseils donnés souvent les appauvrissent et sont défavorables à leur développement.

En se sédentarisant nous avons beaucoup appris et compris sur leur culture  sur la place du blanc parmi eux. La situation en afrique est bien différente que dans d'autres anciennes colonies.Par exemple en Asie du Sud Est, la France et ses entreprises n'ont pas de place privilégié, d'ailleurs on y parle plus français.
On comprend mieux à présent certaines attitudes à notre égard, voyager ici c'est très instructif. On passe parfois des soirées entières à papoter avec un burkinabé avec un burkinabé qui est heureux de nous faire partager son histoire. Regarder les informations en France o vivre ici le quotidien et les conséquences des politiques du nord forcément ça n'a rien à voir.
 
Photo 1066



 

Commentaires

Jasmine 04/01/2011 14:11


Je pense que vous avez mon adresse car je reçois des mails collectifs. Mais on ne sait jamais : jasmine.perret@free.fr
Merci, et bisous, de loin ! Ici, c'est épidémie de gastro !!!


Jasmine 03/01/2011 11:27


Article super intéressant encore une fois, un cours d'histoire et un cours de politique clair et à la portée de tout le monde, éclairé par un grand cœur et un esprit sain. Si ceux qui pensent trop
à leurs intérêts, pouvaient avoir la même objectivité que vous, pleine de générosité, le monde irait sans doute mieux !Merci, merci, merci !
Et bonne année, pleine de partages (partager mais aussi partir, LoL)!


christelle lee 04/01/2011 11:34



Merci pour ton commentaire, on vous souhaite une excellente année 2011. Nous n'avons pas ton adresse mail, envoie la nous comme ça tu recevras les mails collectifs.


DES BISOUS


Lee et Christelle