Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manou, Lee et Christelle

Réponses à vos questions...

christelle lee

















Comme convenu réponses à vos questions.

Quand est ce que vous rentrez? Votre parcours?

De l'Inde nous avons rejoint le Pakistan (12 jours), puis l'Iran où nous sommes restés 20 jours, puis la Turquie (12 jours),  la Bulgarie et la Serbie où nous sommes actuellement. Nous nous dirigeons tranquillement vers la Croatie, la Slovenie, l'Italie puis notre bonne chère et vielle france.


Si tout se passe comme convenu nous devrions être en France début juillet et à Perpignan mi juillet. Reprise du travail le premier aout et oui il faut bien...
Lors de notre retour nous avons surtout profité pour revoir les personnes que nous avions rencontrées à l'aller et qui nous avaient particulièrement marqués.

Yazid et sa famille il est entouré d'une quinzaine de femmes dans la maison familiale... Nany et sa famille, la première personne à nous avoir invités au Pakistan. Sur cette photo deux de ses filles et les enfants des voisins.


Ici Lee qui leur réalise des lances pierres avec de la chambre à air récupérée

 
Puis Ismael  et Maria à Astara.

Et bien sur Parissa et sa famille qui sont si chaleureux.

Sa mère nous a appris à faire la confiture de rose et nous avons promis de transmettre et de pratiquer la recette avec les grands parents. Parisa nous a fait visiter sa ville Tabriz et nous avons pris deux kilos à notre passage en Iran.
Ici lors d'un repas familial

ou lors d un pique nique dont ils sont si friands

La bas comme en Turquie d'ailleurs, il faut manger et en quantité s'il vous plaît! Un peu comme chez les personnes âgées en France, et ils ont du mal à comprendre que l'on n'ait plus faim.

Et Békir

et sa mère Anne, un vrai plaisir à revoir tout ce monde et à partager à nouveau avec eux.

D'ailleurs elle me fait une sérieuse concurence!

Elles s'en occupe bien de mon homme!


Est-ce que vous mangez bien? Est ce que vous cuisinez?

Et bien c 'est selon les pays traversés, en Turquie et Iran (on cuisine mais peu souvent) on s'est bardé, en revanche en Inde on l'a vraiment eu dure et on a cuisiné quasiment tous les jours.

Mais la où vraiment on s'est régalé, c'était comme au restaurant c'est la Thailande et au Vietnam, mais vraiment c'est comme au restaurant! Oui nous cuisinions de manière générale régulièrement car cela fait du bien de se faire des pâtes, de la purée en flocons (que l'on a exporté de France). Il est quand meme à noter que la purée mousseline n'a pas du tout le même goût avec leur lait: un vrai délice.

Par contre, à l'exception de l'Europe la nourriture est vraiment bon marché donc cuisiner c'est vraiment par envie et pas par nécessité.

Et la dernièrement à notre entrée pluvieuse en Bulgarie, on s'est rapatrié dans la voiture: tout un programme!


Votre poids?

Et bien on pense que celui ci a peu varié depuis notre départ, en revanche lors de notre premier séjour en Inde on a perdu chacun 10 % de notre poids. Heureusement nous nous étions rapidement rapatriés en Thailande où nous nous étions refait une santé. Pour notre second passage en Inde nous connaissions mieux leur nourriture et on a beaucoup mangé occidental, notamemnt à New Delhi on a souvent frequenté les mac donald pour faire un brin de toilette mais surtout squatter les lieux car s'était climatisé et c'est dans la capitale que nous avons le plus souffert de la chaleur. L'avantage des mac do  a l'étranger c'est de pouvoir goûter à leur menu local (2euros en inde) mais aussi de se rendre compte que leur prestations sont différentes. Dans tous les mac donald que nous avons fréquentés les journaux locaux et nationaux sont en libre accés et en Bulgarie ils ont même des ordinateurs et le wifi. On vous rassure moins de 10 fois dans l'annee dans cette chaine de restauration qui nous a paradoxalement souvent raprochee de la france!

Christelle tu es toujours une non fumeuse?

Oui oui je continue d arrêter!


La voiture où elle en est?

Elle va très bien Trucmuche, même si elle a été a mise à rude épreuve dans les montagnes en Turquie ou nous avons finalement changé l'embrayage. Et dernierement a sophia, Lee a change le cardan.

On rigolait a la vue des voitures qui souvent en été rentrent au bled et transitent par perpignan, et bien, a présent on les comprend mieux car nous aussi on en a autant au dessus du véhicule. On a achete un charpahi!
Ici Trucmuche bachée car elle prend l'eau et on a traversé quelques pluies...

L'essence: le cout?

Et bien en Inde/ 0,80 € le litre

au Pakistan 0,65 €

en Iran 0,40 € à l'aller et au retour grâce à la solidarité de francais (les fameuses cartes d'essence offertes) nous avons payé comme les iraniens soit 0,07 € oui oui et on s'est pas trompé de chiffre!

en Turquie 1,88 € cela nous permet de nous habituer au tarif français! Lorsque nous avions traversé la turquie en septembre dernier le prix au litre 1€50 à l'époque était déja supérieur au prix affiché en France. Ils ne sont pas copains avec leurs voisins irakiens et iraniens et cela les dessert en particulier sur le point sensible du pétrole. Alors en Iran nous avons anticipé et on a pris à notre bord en plus des 50 litres de nos réservoirs 100 litres de rabe pour que la facture soit moins douloureuse en Turquie. Nous avons finalement utilisé l'essence iranienne jusqu'à la capitale Ankara soit les deux tiers du pays. Comme nous étions limités dans notre approvionnement en Iran le frère de Parissa Aliréza nous a aidés avec l'aide d'un ami à obtenir l'essence au même tarif que les iraniens. Nous le remercions à nouveau. Le voici ici en train de nous montrer le pain typique en Iran qui est cuit avec des pierres, ce qui donne ce dessin particulier plus sombre.

 

La conduite est-elle difficile?

C'est le plus souvent moi qui conduit. Christelle prend le relais surtout quand je veux faire la sieste. Et bien j'ai trouvé la conduite relativement facile en particulier parce que les comportements évoluent au fur et à mesure des pays. Rien n'a été choquant car j'ai pris le temps de m'adapter, en Inde ce qui reste le plus gênant c'est les klaxons à tout va et les retroviseurs rabattus car ils conduisent sérrés serrés (j'y ai perdu parfois ma patience).

La pauvreté en inde, est ce que c'est comme l'on voit à la télévision?

On ne sait pas ce que l'on voit à la télévison, mais nous on a finalement rien vu de choquant. N'oubliez pas que nous sommes venus par la route et nous avons vu les choses lentement se modifier, d'abord en Europe de l'est puis en Turquie, en Iran au Pakistan et enfin en Inde. Arriver en Inde par avion n'a rien à voir avec un voyage terrestre et voir les informations en France dans son salon n'a rien a voir avec la vision que l'on a sur place. Par contre voir les informations directement du pays c'est assez choquant car elles sont rarement le reflet de la réalité. Par exemple concernant les manifestations des tibétains tant au Népal qu'en Inde. Mais n'hésitez pas à nous questionner à notre retour, il est difficile de coucher cela sur papier.

Est ce qu'il vous arrive des merdes?

Et bien oui, bien sur il y en a eu, peu mais il y en a eu, avec plus ou moins d'importance. Mais nous avons fait le choix de prendre du recul et de ne pas mentionner certains faits sur le blog car malgré nous, nous pourrions stigmatiser certaines populations ou pays.

Beaucoup de questions sur la vie quotidienne, les toilettes, les douches, les lessives... On n'a pas vraiment le temps (c'est vrai pour le blog on s'en donne pas beaucoup) mais promis on éditera un article sur le sujet avec photos illustrées! Ca promet!



Avez vous de l'appréhension pour le retour?

Et bien à l'exception de la reprise du travail non. On est vraiment super contents à l'idée de rentrer en France, de retrouver notre ville, notre appartement. Mais surtout de retrouver tous les gens que l'on aime. Il tarde. Finalement nous étions tout contents de quitter nos habitudes, nos repères, mais c'est bel et bien eux qui à présent nous manquent. Moi il me tarde, de retrouver ma belle salle de bain, le lit, mon maquillage , mes fringues, ha oui mes vêtements j'en rêve: il me tarde d'être féminine, pépète quoi!. Le confort de l'eau chaude, de la machine à laver... Collioure, le cinéma, les rues de Perpignan, ses activités, la grotte, la vendangeuse à la crêperie bretonne, les gaufres au nutella du quai vauban, les copines, les sorties, les papotages jusqu'à plus d'heure, les calins de ma mère, les bisous de la famille, les blagues de Christophe mon frère, les histoires de lenaic le frère de lee ses discussions, le sourire et les confitures des grands parents... Cuisiner, il me tarde de nous faire des quiches, de manger le fromage de Georges, de faire un gâteau au yahourt, une quantité de choses qui n'avaient semble t-il rien de particulier avant le départ mais qui à présent prend toute sa lumiere. Ha oui il me tarde de faire découvrir à mon entourage ce que j'ai appris en cuisine avec ces femmes qui ont eu la patience de me guider. Et il me tarde de vous voir, de papoter, de sourire et rire avec vous.

A BIENTOT

Commentaires

lolo 12/09/2008 16:39

Bonjour,
J'au juste fais un petit voyage de dix jours pas bien loin ...en espagne et pas bien loin en espagne aussi mais mais pour ma copine moi aussi j'ai fais une douche comme là vôtre(mais avec un réservoir noir) !!!! les baches n'ont servis à rien car l'expagne est pleine de coins déserts
a+

Pedriali 15/06/2008 21:22

Je vous souhaite un bon retour.

Il est naturel qu'au bout de tant de temps on ai envie de rentrer et voir ou faire toutes ces choses que vous décrivez si bien mais vous verrez, vous êtes des voyageurs dans l'âme et bientôt, quelques mois peut être, l'envie de repartir vous taraudera.
Peut-être orienterez vous votre vie vers un autre but,mais l'envie, elle, sera toujours là tapie au fond de vous.
En tout cas je vous souhaite bien du bonheur
Bernard

martine 13/06/2008 07:54

à nous aussi il nous tarde de vous revoir !!!

Gilles 11/06/2008 22:49

Content de vous savoir bientôt de retour en Catalogne du Nord !
Merci pour ce rêve magnifique que vous nous avez offert !

Christophe 11/06/2008 21:15

Welcome home, bravo,bonne acclimatation et merci de nous avoir fait partager votre voyage!