Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Manou, Lee et Christelle

Péripéties mécaniques

christelle lee
Péripéties mécaniques

20 000 kms effectués pour arriver en Mongolie. Voici nos péripéties mécaniques. La veille de rentrer au Kasakstan, nous avons pris un clou sur le flan du pneu en nous garant sur le bas côté. Manou nous aide pour la remplacer. Puis un russe refuse que l'on paie la réparation et insiste pour nous l'offrir dans son garage.

Dès l'entrée au Kasakstan les routes mettent à rude épreuve le vannette et la lame de ressort avant casse. Lee a rapidement réparé avec un simple morceau de fer et de bois. La réparation a pris un quart d'heure...

A mi-chemin du Kasakstan la courroie d'alternateur et le ventilateur patinent. Au bout d'une minute par son frottement elle chauffe et se colle à sa place, mais cela donne un acoup qui brise le système centrifuge du ventilateur. Ce qui en résulte que le ventilateur ne tourne plus en même temps que le moteur. Au bout de 3 minutes température d'eau excessive. On le remarque assez vite, on s'arrête et on laisse refroidir le moteur. Lee fait une réparation de fortune avec une sangle ce qui permettra de continuer à rouler jusqu'à la prochaine ville où on soudera le ventilo pour qu'il soit finalement fixé et entraîne en permanence en même temps que le moteur.

Péripéties mécaniques
Péripéties mécaniques

Mais cette surchauffe excessive a détériorée le joint du couvercle de la pompe à injection, depuis ce jour nous avions une fuite de gasoil. Nous sommes allés dans un petit village qui nous dit d'attendre 15 jours notre pièce. On a réclamé une réparation de fortune. Après avoir insisté, ils ont acceptés et nous avons testé la solution joint torique qui s'avère très éfficace, plus aucune fuite par la suite.

Péripéties mécaniques
Péripéties mécaniques

Les dernières péripéties mécaniques arrivent à 100 kms d'Ulan Bator, pour visiter un temple boudhiste, en reculant la boite de vitesse se bloque et ne répond plus à aucune commande. Nous profitons de la pente pour diriger le vanette au plus près d'une yourte.Cette panne va nous permettre de rencontrer une famille, de vivre leur quotidien. Le père pendant 4 jours nous aidera, par sa présence, en allant chercher des outils et en appellant sa famille qui nous véhiculera en ville pour acheter les deux roulements qui étaient cassés. Boîte à vitesse démontée restée deux jours en mille morceaux au sol et remontée en une matinee! Cette dernière panne nous permettra de vivre le quotidien des mongoles pendant plusieurs jours; une vrai aubaine!

Péripéties mécaniques
Péripéties mécaniques
Péripéties mécaniques

Commentaires

rené 07/03/2016 16:22

Superbes photos Manou va revenir très éveillé et très épanoui de tant de périples par ses pays lointain
bises à vous trois
René Guisset